VENTILATION DE LA MAISON ET DES PIECES HUMIDES

Pour lutter contre la condensation et l’humidité dans l’habitat, la ventilation de la maison est la solution idéale, et plus particulièrement en ce qui concerne les espaces les plus exposés, à savoir, les pièces humides.

La ventilation de la maison permet d’évacuer l’humidité des salles d’eau, car un taux trop élevé d’humidité peut être nuisible aussi bien pour la santé que pour le bâtiment.

C’est en effet dans les pièces d’eau, la salle de bain, la buanderie ou la cuisine, que se forme en grande partie la condensation responsable de l’augmentation de l’humidité à l’intérieur.

Si cette condensation n’est pas évacuée par une bonne ventilation de la maison, elle va se déposer sur les surfaces froides (vitres, murs donnants sur l’extérieur, faïences, carrelages…) et entrainer des problèmes d’humidité qui peuvent se propager, non seulement dans les pièces humides, mais dans tout l’habitat. De même les combles et annexes, directement reliés à l’extérieur et présentant souvent des défauts d’étanchéité, doivent faire l’objet d’une attention particulière en matière de ventilation de la maison pour pallier tout problème d’humidité.

La ventilation maison dans la cuisine

Ventilation de la maison dans les pièces humides

  • La salle de bain

La salle de bain est la pièce où la plus grande quantité de condensation est produite. Les douches, les bains répétés provoquent une évaporation importante et, si on y lave et étend aussi le linge humide, plusieurs litres d’eau y sont libérés quotidiennement sous forme de vapeur. Cette dernière va se déposer en refroidissant sur les murs et finir par imbiber les matériaux perméables (papiers, boiseries, plinthes, textiles…), formant des tâches et favorisant le développement de moisissures et micro-organismes.

Seule une ventilation efficace de la maison permet d’évacuer de façon régulière l’humidité ambiante et de maintenir un environnement sain et sec. La réglementation aéraulique fixée par l’arrêté du 24/03/82 prévoit un débit d’air de 30m3 par heure dans la salle de bain pour un renouvellement optimal. Une ventilation positive hydroréglable de la maison va ainsi non seulement renouveler l’air humide de la salle de bain, mais y insuffler un air filtré, réchauffé et déshumidifié pour y garantir un équilibre thermo-hydrique maximal.

  • La cuisine

La ventilation dans la maison

La cuisine comme la salle de bain nécessite une ventilation performante de la maison pour éliminer la condensation produite par les activités de cuisine, de ménage et de vaisselle, mais également pour évacuer les résidus toxiques des appareils à combustion (chaudière, chauffage) qui y sont souvent installés. Ces équipements libèrent en effet dans l’air des doses infimes de gaz carbonique, de monoxyde de carbone et autres particules toxiques. Autant de substances qui polluent l’air de l’habitat si elles ne sont pas quotidiennement éliminées par une bonne ventilation de la maison.

La réglementation impose d’ailleurs la présence de bouches d’aérations hautes et basses lorsqu’une chaudière à gaz est installée, ainsi qu’un débit de circulation d’air de 100m3 par heure. Si la ventilation manuelle de la cuisine est recommandée pour éliminer humidité et gaz résiduels, un système de ventilation mécanique de la maison permettra un renouvellement régulier de l’air. Une ventilation hygroréglable permettra en outre de réguler le taux d’humidité dans la maison de façon constante.

 

La ventilation de la maison dans les combles

La ventilation maison dans les combles

La ventilation des combles n’est pas à négliger dans la maison, même s’il ne s’agit pas d’une pièce à vivre. L’humidité qui peut s’y accumuler en raison d’un défaut d’étanchéité ou d’isolation de la toiture, ajoutée à une absence de chauffage, en fait le lieu de développement idéal pour les moisissures et les champignons qui peuvent fragiliser la charpente. La présence de mérule, champignon se développant en milieu humide et se nourrissant de bois, est aussi à craindre en l’absence d’un système de ventilation dans les combles. Une ventilation positive hygroréglable dans la maison permet de réguler l’humidité de l’air entrant selon les besoins de l’espace, et réchauffe l’air prélevé au dehors avant de l’insuffler dans la maison.